George Lucas in love

Réalisation Joe Nussbaum

Que s’est-il passé dans la vie de George pour qu’il imagine Star Wars ?

Cette question pourrait donner un documentaire tout à fait intéressant, mais ce court-métrage répond plutôt à la question : « Que pourrait-on imaginer de cocasse dans la vie de George Lucas pour qu’il ait l’idée de Star Wars ».

Il serait un peu naïf de penser que nos inspirations tombent du ciel. Celles-ci naissent, aussi indirectement soient-elles, de l’environnement où nous baignons. En d’autres termes nous nous nourrissons d’influences que nous complexifions pour en faire des idées. Cela a surement été également le cas pour George Lucas.  Pour le côté cocasse, cette réalisation condense au premier degré ces influences. De son maître de mémoire à son colloque, en passant par les crieurs et les musiciens de rue, tout converge vers l’écriture du futur  chef-d’œuvre spatial.

Des références mais pas de trucages.

La plupart des réalisations touchant Star Wars  comporte une base de trucages et d’effets spéciaux, l’un des cœurs de cet univers, mais cette fois le décor est paradoxalement celui d’un American Graffiti (le second long métrage de George Lucas après THX 1138). Le jeu de références se fera alors sur des coiffures, des bruitages, des façons de parler et des fondus enchainés en diagonales et cercles (omni présent dans ces films).

Mon clin d’œil préféré reste celui du « TRASH COMPACTOR » écrit sur la corbeille, qui deviendra ensuite la scène culte dans laquelle les quatre héros frôleront la mort  par écrasement.

Je me suis demandé pourquoi cette réalisation fonctionnait si bien, au-delà de son côté humoristique très présent. Je pense que son efficacité vient du principe de prendre un style, la science-fiction, et de le décliner dans un autre. Nous nous retrouvons ainsi à reconnaître une grande quantité d’éléments fantastiques  mais dans un monde que nous connaissons.

Un film qui touche à ce même genre aurait également pu voir le jour, malheureusement plusieurs problèmes ont repoussé sa sortie (encore à l’heure actuelle). Son titre de départ était 5.25.77 avant de devenir 77’ . Seule la bande annonce est disponible.

About The Author
-