Lucky you

Quand on te demande d’écrire sur cette vidéo c’est un peu comme recevoir une boîte de macarons Ladurée. C’est tellement beau : que tu te remets à croire en l’humanité !

Jinxy Jenkins& Lucky Lou est l’histoire d’une rencontre. Si on reprenait l’expression avoir le cul bordé de nouilles et bien Jinky n’aurait aucune nouille autour de lui, voire pire : elles seraient toutes cramées.

C’est le gars qui n’a pas de bol du réveil au couché : obligé de se balader avec des protections parce que son destin est apparemment de recevoir sur la tête le piano qui devait être livré chez le voisin… ou tout autre objet contondant traînant dans les parages.

Prenez ce Jinxy Jenkins et faites le rencontrer la nana la plus chanceuse de la planète, qui fait épanouir les fleurs sur son passage, ou sur laquelle les oiseaux jettent des fleurs passage… Le genre de nana que je détesterais sans vergogne si elle n’en avait pas marre elle aussi, de cet excès de niaiserie sucrée qui te gâte les dents (oui je garde toujours une pointe de jalousie sous le coude) .
Ces deux êtres que tout oppose, vont se trouver : ce qui les oppose va les attirer. Les défauts de l’un est en fait une qualité pour l’autre et leur vie va s’accélérer pour prendre un tournant plus palpitant ! Une histoire pleine de looooooovve ! Mais il suffit ! Je ne vais pas non plus tout vous raconter !

C’est une très belle animation. Des couleurs qui chantent, du ukulélé qui résonne, un rythme dans le mise en scène, bien chaloupé. Bref la petite pilule de bonheur que ton quotidien réclamait !

About The Author
-