The Black Hole

Voici un court-métrage de Phil Sansom et Olly Williams, dans lequel un homme va découvrir un trou noir sorti de la photocopieuse. Cette réalisation est intéressante sur un aspect qui dépasse celui de son scénario propre car elle décrit clairement les étapes du cinéma fantastique.

Le cinéma fantastique ou la « nouvelle logique »

Contrairement à la fantasy qui nous amène dans un monde qui est différent de celui que nous connaissons, comme dans Le Seigneur des anneaux ou Le monde de Narnia, le fantastique commencera dans le monde réel, celui que le spectateur connait.
Un événement dénué de toute logique va survenir et instaurer de nouvelles règles, c’est ce que j’appellerais la « nouvelle logique ». Afin d’habituer le spectateur a cet élément fantastique, le héros devra être en interaction un certain moment avec celui-ci : c’est la phase d’assimilation.
Enfin, un problème va apparaître dans l’histoire et le héros tentera de le résoudre, à l’aide bien sûr de la « nouvelle logique ».

Ce schéma fonctionne pour beaucoup de films fantastiques :

Spider-man
spider-man

S.O.S. Fantômes
sos-fantome
Que la partie fantastique soit ou non expliquée n’a aucune importance, le but est qu’elle puisse être simplement acceptée. La justification de la « nouvelle logique » doit même rester assez floue car vouloir l’expliquer et la rendre logique risquerait de faire glisser le scénario dans un autre genre, la science fiction!

About The Author
-