Un conte

Réalisation : Guillaume Arantes

Vous pensiez tout savoir de la Belle et la Bête ? Les Gobelins vous servent une autre version, parfaitement détournée au profit de leur message sur un grand mal familial.

Un conte c’est un peu comme un supermarché (si si, tu vas voir…). Alors que tu ne dépasses pas la hauteur du rayon le plus bas, c’est ludique, un fabuleux terrain de jeu, où courses de caddie et sachets de bonbons vont bon train dans le dos maternel. Plus grand, la morale te frappe au visage, si tu veux décoller du premier prix, il faudra travailler. Plus vieux, le chemin à travers les rayons prend encore un autre sens, lorsque l’expérience et l’âge invitent alors à privilégier le plaisir à toute réalité économique.

Mais ce qu’il y a de plus magique, ce sont ces milliers d’interprétations possibles, ces milliers d’associations potentielles qui sublimeront, fonction d’une humeur, d’une envie, ou d’une attention, le même produit de base. C’est exactement l’exercice que reproduisent les Gobelins dans cette jolie création, reprenant les ingrédients d’origine : une belle, une bête et un prince, pour redonner une version de l’histoire plus cinglante et illustrer avec force le sujet qu’ils dénoncent.

Détournant des personnages habituellement cuisinés à une autre sauce, ils surprennent et redistribuent le sens avec brio.

MAKING OF - UN CONTE

About The Author
-